Filières d'élevage

Bovins lait

Qualité du lait

Maîtriser les butyriques, pour moins de gaspillage et plus de bonus !

Télécharger

Cette plaquette réaliséepar le CNIEL est destinée aux éleveurs confrontés à cette problématique. Elleprésente  le cycle de contamination des butyriques et les bonnes pratiques« du silo au tank ». 

La lipolyse du lait, comment améliorer ses résultats

Télécharger

Cette plaquette réalisée par le CNIEL et le CILOUEST présente l´origine et les mécanismes de la lipolyse et précise les moyens de la maîtriser.

Eviter les butyriques : tout se joue à la récolte !

Dès l’ensilage et pour mieux les éviter lors de la distribution. La maîtrise des contaminations par les spores butyriques est une problématique à gérer dès la récolte et jusqu’à la livraison du lait. Tous les élevages sont plus ou moins régulièrement touchés selon les années et surtout selon les qualités des ensilages. L’impact de la présence de spores butyriques dans le lait est majeur pour la transformation froma...

En savoir plus...

L’hygiène post-traite : désinfecter sans agresser !

Détruire les bactéries sur les trayons et les manchons, faire barrière aux infections mammaires : l’hygiène post traite est très importante dans la lutte contre les mammites. Ce sont aussi des pratiques qui peuvent être astreignantes et couteuses, voire qui peuvent agresser les trayons et être contreproductives. Concilier efficacité, ergonomie et économie nécessite de bien revenir sur les objectifs recherchés.  ...

En savoir plus...

La qualité du lait, pour quoi faire ?

En 2019, le CILOUEST vous donne rendez-vous chaque mois dans votre journal pour faire le point sur la maitrise des mammites et la qualité du lait. Pascal CLEMENT, Président de l’Interprofession laitière de l’Ouest (CILOUEST), s’explique. La qualité du lait est un axe fort de l’action du CILOUEST; est-ce parce que la qualité se dégrade dans l’Ouest ? Les résultats moyens de l’ouest restent très bons. En 2018, la moyen...

En savoir plus...

Quel équipement demande autant de soin que votre tracteur « high tech » ?

Je suis un équipement incontournable d’une ferme laitière. Je mobilise plusieurs heures de main d’œuvre par jour et le fruit de tout un travail passe dans mes canalisations. Mal suivi et/ou mal entretenu, je peux être à l’origine de complications sur la santé des mamelles, sur le confort du trayeur, sur la qualité du lait. Je suis… LA MACHINE A TRAIRE. Presque 1500 h de fonctionnement par an en moyenne voire beaucoup...

En savoir plus...

Pâturage : Hygiène de traite adaptée, trayons en bonne santé !

La conduite des vaches laitières alterne entre des périodes de stabulation et de pâturage. Au-delà des indispensables transitions alimentaires, il faut veiller à adapter la technique d’hygiène à la traite. C’est la situation « qualité du lait » en période de stabulation et la modification des facteurs de risques liés au pâturage qui doivent guider ces adaptations. Si la situation cellulaire est très bien maitrisée en...

En savoir plus...

Entretenir et surveiller son installation de traite

La traite biquotidienne dans de bonnes conditions avec une machine à traire efficace requiert pour l’éleveur, observation, oreille fine et polyvalence. Si les systèmes de traite sont contrôlés sous l’agrément du COFIT, c’est bien chaque jour que le trayeur doit revêtir ses multiples casquettes. Le trayeur sera un peu « mécano » pour déceler les bruits anormaux de roulement de la pompe à vide et assurer son entretien ...

En savoir plus...

Mon conseiller est formé à la traite robotisée

Depuis l’arrivée des robots de traite au début des années 2000, bien du chemin a été fait pour la qualité du lait et la gestion des mammites dans ces élevages. Si les premiers élevages ont dû apprendre au fur et à mesure, c’est aussi qu’il n’y avait pas de spécialistes capables de les accompagner. La technicité demandée par ce type de système de traite impacte l’ensemble de la conduite du troupeau : de l’alimentation...

En savoir plus...

Les mammites et l’alimentation : Mythe ou réalité ?

Une réalité complexe, des relations entre l’alimentation et les mammites sont clairement décrites dans la littérature (Oedèmes mammaires, cétose carences en vitamine E, en sélénium,) mais de nombreuses questions restent posées sur l’impact exact de chaque élément. Pour les mammites, l’alimentation en tant que telle n’a pas d’effet direct sur le risque d’infection mammaires. Cependant les transitions alimentaires, d...

En savoir plus...

Les analyses de lait sont-elles fiables ?

La qualité du lait est une motivation quotidienne pour chaque acteur. Le prix du lait en dépend. Les échantillons et les analyses qui révèlent cette qualité doivent avoir le même niveau d’exigence. Cette exigence commence par un échantillon représentatif et de qualité. Pour cela, le lait contenu dans le tank est homogénéisé par agitation, l’échantillon est marqué par un code d’identification unique et placé dans une ...

En savoir plus...

Troubles métaboliques : testez vos connaissances

Petit Test : Etes-vous un éleveur sensibilisé à l’effet des maladies métaboliques sur la santé de la mamelle ? Compter les ∆, □ ou x dans vos réponses pour définir votre profil.  Question 1 : Une ration déséquilibrée, peut-elle être un facteur favorisant des problèmes de mammites et de cellules ? ∆ oui, c’est sûr □ peut-être, dans certains cas X non, il n’y a pas de lien entre les deux ...

En savoir plus...

Préparer son bâtiment pour un hiver tranquille

La période qui précède l’entrée en bâtiment des vaches est une opportunité pour anticiper la phase hivernale. Pour atteindre des bons résultats de qualité du lait et peu de mammites cet hiver, donnez-vous toutes les chances de rendre la stabulation la plus confortable possible pour vos laitières. On ne parle ici que des actions d’entretien sans investissements « lourds ». -Ventilation Un bon dépoussiérage des longs-p...

En savoir plus...

Se prémunir des courants parasites dans les élevages laitiers

Les courants parasites (ou « courants vagabonds ») sont des courants électriques dont la circulation n’est ni souhaitée, ni maitrisée. Les courants parasites parcourent les équipements, les structures et les sols des bâtiments dès lors que des éléments conducteurs s’y trouvent. Les vaches laitières sont beaucoup plus sensibles que l’homme à leur contact. Leur présence peut donc être une source d’inconfort et même de ...

En savoir plus...

Attention aux fausses promesses des huiles essentielles !

Tapez « mammites et huiles essentielles » sur le célèbre moteur de recherche et voilà ce que vous trouverez :  « Les huiles essentielles sont efficaces contre les mammites, mais il n´y a pas de recette unique ! L´HUILE ESSENTIELLE PEUT ETRE APPLIQUEE SUR L´EPI DE LA VACHE. POUR UTILISER LES HUILES ESSENTIELLES SANS DANGER, UNE FORMATION DE TROIS JOURS EST PREVUE POUR SEPTEMBRE. » Quel entête alléchant ! En 3 jou...

En savoir plus...

Organiser et sécuriser le remplacement du ou des trayeurs


Lien web

Pour pouvoir s’absenter sans s’inquiéter et éviter les mauvaises surprises pour le remplaçant ou au retour, de bonnes habitudes et des consignes claires pour le repérage et l’enregistrement des vaches sont indispensables. Le passage de relai lors d’une traite est forcément un plus. Des traces écrites aussi ! Pouvoir s’absenter sans s’inquiéter. Un luxe pour les producteurs laitiers ? Oui sans doute, mais facilité par...

En savoir plus...

Les antibiotiques au tarissement, ce n’est plus automatique !

L’amélioration de la qualité du lait dans les élevages et la commercialisation des obturateurs internes de trayons permettent aujourd’hui d’envisager la technique de traitement sélectif au tarissement. Elle consiste à réserver les antibiotiques aux vaches infectées. Cette méthode peut être accompagnée de l’utilisation d’un obturateur interne de trayon. L’objectif est de réduire l’utilisation des antibiotiques au tari...

En savoir plus...

Le site Mammites j’anticipe : une boite à outils indispensable aux éleveurs


Lien web

Les mammites constituent la pathologie n°l des élevages laitiers et touchent plus de 40 % des vaches en production. Les impacts sont multiples : stress pour l´éleveur, réformes subies, pertes économiques ... Le site internet https://les-mammites-j-anticipe.com/ a été créé pour vous informer, vous aider à les prévenir et vous fournir des bonnes pratiques pour les réduire. Pour cela vous trouverez sur le site : des f...

En savoir plus...

Tests antibiotiques : faites le point

Bien que la fréquence des tests de résidus d’antibiotiques ait augmenté par rapport aux années précédentes, le nombre de tanks détectés positifs reste stable. Ces résultats sont encourageants. Depuis le 1er janvier 2020, les échantillons lait de tank font systématiquement l’objet d’une recherche de résidus d’antibiotiques selon la méthode reconnue par le ministère de l’agriculture. Les analyses sont réalisées par d...

En savoir plus...

Mammites et boiteries, même combat

Facile de comprendre qu’une vache boiteuse, souvent couchée, a plus de risque de faire une mammite ou de présenter une contamination par les butyriques. Parer une vache boiteuse limite donc les mammites. Il serait trop simple de réduire la relation entre boiterie et qualité du lait à ce simple constat. C’est en gérant à la fois les boiteries et leurs facteurs de risque qu’on peut sensiblement réduire le risque de mam...

En savoir plus...